Comment fonctionne un moteur de recherche ?

par | 17 Juin 2022 | Web et référencement | 0 commentaires

Parmi les millions de pages web qui existent sur internet, les moteurs de recherche comme Google nous aident à faire le tri et trouver des informations de qualité plus facilement et plus rapidement grâce à un algorithme. Si vous souhaitez savoir comment fonctionne un moteur de recherche, cet article est fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche ? Comment fonctionne-t-il ?

Il s’agit d’un outil qui permet de rechercher sur le web des informations issues de différentes ressources, des documents et autres contenus à partir de mots clés

Pour cela, il suffit d’inscrire les expressions cibles, l’algorithme les étudie et ensuite les moteurs de recherche affichent automatiquement les ressources associées à ces requêtes

En bref, le moteur de recherche est un site qui recense et référence des pages internet selon une organisation et une logique bien précise. De ce fait, les résultats varient en fonction des moteurs de recherche. Les algorithmes sont les critères qui permettent de classer les sites. Ils restent bien entendu secrets, même si certaines bonnes pratiques sont à respecter.

Bon à savoir : tous les moteurs de recherche ne font pas de recherche en ligne. En effet, si vous recherchez un dossier sur votre ordinateur à l’aide de l’outil de Windows, vous utilisez également un moteur de recherche.

Quel est le but d’un moteur de recherche ?

L’objectif principal d’un moteur de recherche est de donner des résultats pertinents, de qualité et surtout les réponses les plus adaptées à la requête faite par les utilisateurs dans un temps record. En effet, si les résultats de recherche ne correspondent pas aux attentes d’un internaute et ne contiennent pas les termes demandés, les utilisateurs sont susceptibles d’utiliser un autre moteur de recherche et d’abandonner celui qu’ils utilisent. 

Bon à savoir : Le moteur de recherche Google est celui ayant le plus de popularité dans le monde, avec plus de 90% des requêtes des internautes passant par cet outil.  La recherche Google devient omniprésente ! Malgré cela, Google est tout de même en concurrence avec les moteurs de recherche tels que Yahoo, Qwant et Bing.

Ces derniers possèdent généralement des fonctionnalités qui permettent d’affiner les recherches en fonction du type de contenu, de la langue, de la date, etc et d’accéder à une information facilement.

Quels sont les différents types de moteurs de recherche ?

 Il existe plusieurs catégories de moteurs de recherche. Tout d’abord, les moteurs de recherche comme Yahoo, Qwant, Ecosia et Google, Bing sont des moteurs de recherche sur internet. 

Cependant, il existe également des moteurs de recherche de musique tels que Apple music, des moteurs de recherche d’images avec Google Image, des moteurs de recherches visuelles comme Blippar et autres.

Bon à savoir : Il existe une différence entre « navigateur » et « moteur de recherche » ! Le navigateur est un logiciel qui permet d’accéder aux pages en ligne et d’afficher les sites web sur internet. Autrement dit, le navigateur c’est le logiciel que l’on utilise lorsque l’on navigue sur internet (Mozilla, Firefox, Google Chrome, Safari, Edge…).

A l’inverse, un moteur de recherche est mis en place par le navigateur. C’est un logiciel qui permet de rechercher des sites web sur internet. Les internautes trouvent alors des sites et des contenus correspondants aux mots clés qu’ils ont tapés sur Google, Bing, Yahoo…

Quel est le fonctionnement d’un moteur de recherche ?

Comment trouve-t-il les résultats d’une requête ? 

Peu importe le moteur de recherche, leur fonctionnement est le même pour tous et il repose sur 4 étapes :

  • L’exploration
  • L’indexation
  • Le traitement des données et le classement par pertinence
  • La recherche

L’exploration (ou « crawling » en anglais)

Tous les moteurs de recherche fonctionnent à l’aide d’un code appelé robot d’indexation. C’est un logiciel qui analyse et traite les ressources (pages, documents, musiques, vidéos, …) à partir des hyperliens que l’on retrouve sur les pages web. Le robot explore régulièrement le web en suivant les liens qu’il trouve et il analyse les pages jugées intéressantes. Dès qu’il détecte de nouveaux liens, il visite les nouvelles pages web et détecte de nouveaux hyperliens et son exploration ne s’arrête jamais.

Bon à savoir : pour faciliter le travail des robots et être en tête de classement sur internet, il faut connaître les facteurs et critères de positionnement du moteur de recherche. Grâce à ces derniers, l’optimisation d’un site est possible grâce au référencement SEO (référencement naturel) par exemple. Le référencement naturel SEO permet d’améliorer le classement d’un site dans les résultats des recherches. Il faut mettre en place une bonne stratégie SEO aussi bien en termes de contenu que de technique.

L’indexation 

Lorsque le robot visite une page, il copie le contenu et le stocke dans les serveurs. Il extrait également les mots clés de chaque page et de chaque texte et les classe dans une immense base de données que l’on nomme « index ». On pourrait le comparer à un annuaire du web.

Bon à savoir : plus un site est visité ou modifié, plus il sera indexé à nouveau et mis à jour. 

Le traitement des données

Le traitement de données consiste à classer les documents web dans l’index et de les référencer par ordre de pertinence selon des critères précis :

  • Le contenu lui-même
  • Les balises Title
  • Les balises META
  • Les liens externes qui renvoient vers d’autres sites web
  • Les liens internes qui renvoient vers le même site
  • La fréquence de publication du site
  • L’URL
  • La vitesse de chargement de la page (l’expérience utilisateur)
  • Le code html

Ces règles de référencement permettent de faire apparaître un site en première place parmi les millions de sites existants. En effet, la stratégie de classement (ranking) permet d’afficher un contenu adapté aux mots que vous tapez dans le moteur de recherche. Pour plus d’informations sur le SEO (Search Engine Optimisation ou référencement naturel) ou le SEA (Search Engine Advertising ou référencement payant sur Google Ads par exemple), n’hésitez pas à consulter nos pages dédiées.

La recherche

Cette quatrième étape consiste à restituer les résultats à l’internaute. Pour cela, des robots et algorithmes proposent les ressources et documents correspondants le plus aux mots clés choisis dans la requête des utilisateurs.

De plus, le moteur de recherche est également composé d’un :

  • Correcteur orthographique qui corrige les erreurs un mot clé ou un groupe de texte saisi par l’utilisateur
  • Anti-dictionnaire qui supprime les mots non significatifs et pas importants tels que « le », « la », « du » … pour qu’ils n’influencent pas la recherche des contenus.
  • Lemmatiseur qui résume et transforme les phrases recherchées en mots les plus pertinents pour accéder à la bonne information

Nous espérons que cet article vous a été utile ! Vous souhaitez gagner en popularité ? Vous voulez truster la première place sur Google pour augmenter le trafic sur votre site internet avec de la publicité ? Alors consultez les autres articles réalisés par notre agence de webmarketing, ou contactez directement notre agence !

Partagez cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.